Logotype Santé publique France Santé publique France

Quels sont les moyens de contraception existants ?


Il existe aujourd’hui beaucoup de moyens de contraception différents ce qui permet de choisir le plus adapté à sa situation médicale, affective, à ses envies et à ses besoins. En voici quelques-uns :

- La pilule est un comprimé à prendre chaque jour. Elle est très efficace si la prise quotidienne et à heure fixe est bien respectée et si elle est adaptée à la situation médicale personnelle.
- Le dispositif intra-utérin (stérilet) est un petit objet que l’on place dans l’utérus. Il peut soit diffuser des hormones soit être recouvert de cuivre. Placé pour une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans, il constitue une méthode fiable, sans risque d’oubli, et qui peut être posé même sans avoir déjà eu un enfant.
- Le patch contraceptif se colle sur la peau une fois par semaine pendant 3 semaines. Utilisé tous les mois, c’est une méthode hormonale facile à utiliser et efficace.
- L’implant contraceptif est une méthode hormonale qui consiste en un petit bâtonnet que l’on insère sous la peau du bras. L’insertion se fait sous anesthésie locale. Discret et sans risque d’oubli, il est efficace trois années d’affilée.
- L’anneau vaginal est un anneau souple à placer soi-même dans le vagin, comme un tampon. On le laisse en place pendant 3 semaines. C’est un moyen de contraception hormonale efficace qui permet d’éviter les oublis.

Une information complète sur ces contraceptifs mais également sur les préservatifs, le diaphragme, les spermicides, la cape cervicale… est disponible sur le site choisirsacontraception.fr

Attention, hormis le préservatif, aucun de ces moyens de contraception ne protège du VIH/sida* et des IST*. Quel que soit le moyen utilisé, il est donc important d’utiliser aussi un préservatif tant que les deux partenaires n’ont pas les résultats de leurs tests de dépistage du VIH/sida et des autres IST.