Logotype Santé publique France Santé publique France

Pourquoi ajouter du gel ?


Ajouter du gel lubrifiant permet de réduire le risque de rupture du préservatif, et donc le risque d’IST (dont la contamination par le VIH).

Le stress, la peur, certains médicaments (contre l’acné, par exemple), le manque de préliminaires et de désir peuvent entraîner une absence ou une insuffisance de lubrification naturelle. La plupart des préservatifs sont déjà lubrifiés mais parfois, pas suffisament. ; dans ce cas, l’ajout d’avant et pendant le rapport du gel peut être nécessaire ou plus confortable.

En cas de pénétration anale (sodomie), le gel est toujours nécessaire car il n’y a aucune lubrification naturelle et la muqueuse anale est très fragile.

Quand on utilise un préservatif, il est nécessaire d’utiliser des gels à base d’eau ou de silicone. Il ne faut jamais utiliser du beurre, de la vaseline, des pommades ou des crèmes..., car, au lieu de lubrifier le préservatif, ils le fragilisent, ce qui augmente le risque de le faire craquer.