Logotype Santé publique France Santé publique France

Comment se transmettent les IST ?


Le point commun des IST est qu’elles se transmettent toutes lors des relations sexuelles, principalement par pénétration (vaginale ou anale), ou par rapports bucco-génitaux (fellation et cunnilingus).

Pour la syphilis ou l’hépatite B, les rapports bucco-génitaux (bouche/sexe) comme la fellation (stimulation du sexe masculin par la langue) ou le cunnilingus (stimulation du sexe féminin par la langue) non protégés entraînent des risques de transmission importants pour les deux partenaires, qu’il y ait éjaculation ou non. Il existe également des risques pour la chlamydiae ou la gonococcie. Pour le VIH, ces risques existent mais ils sont plus faibles.

Les pénétrations vaginale et anale (sodomie) sans préservatif comportent des risques pour les deux partenaires, pour le VIH et pour toutes les IST ; les risques sont encore plus élevés en cas de saignements, comme pendant la période des règles, lors de la première pénétration sexuelle ou lors d’une pénétration mal lubrifiée.

En cas d’infection, ou dans le doute, éviter les rapports sexuels ou utiliser systématiquement les préservatifs (masculin ou féminin) pour toute pénétration et avec tout partenaire.