Logotype Santé publique France Santé publique France

C’est comment le sexe d’un garçon ?


La partie visible du sexe masculin est formée du pénis et des testicules.

Le pénis est constitué :

- du gland, qui est recouvert d’une peau mobile (le prépuce – absent si le garçon est circoncis) ; la bande de peau qui rattache le prépuce au gland se nomme le frein ; la fente présente au bout du gland (méat urétral) sert à uriner et à éjaculer ;
- de la verge dont le corps est traversé par un canal, l’urètre, par lequel passe, d’une part, l’urine, et d’autre part le sperme au moment de l’éjaculation. Mais, la nature est bien faite : il existe un système qui empêche d’uriner quand on éjacule et d’éjaculer quand on urine.

Le pénis est aussi constitué de tissus, de muscles « lisses », d’artères, de veines, de nerfs. Dès qu’il y a excitation, par des caresses ou même par une simple pensée, le sang afflue dans la verge et le gland : le pénis grossit, durcit et se redresse. C’est ce qu’on appelle l’érection.

Les testicules se trouvent à l’intérieur d’une membrane, le scrotum. C’est dans les testicules que se fabrique l’hormone masculine, la testostérone. Elle est responsable, à la puberté, de l’apparition des poils, de la mue de la voix (qui devient grave), du développement des muscles, et aussi de la fabrication des spermatozoïdes. Les testicules sont sensibles aux caresses comme toutes les zones érogènes. Pendant le rapport sexuel, le scrotum durcit et soulève les testicules qui grossissent.