Logotype Santé publique France Santé publique France

L’interruption volontaire de grossesse (avortement)

C’est quoi l’interruption volontaire de grossesse ?


L’interruption volontaire de grossesse (ou IVG) est un recours pour une femme enceinte ne désirant pas poursuivre sa grossesse. En France, la loi l’autorise pendant les quatorze premières semaines suivant le début des dernières règles (par conséquent, il n’est pas possible de procéder à une IVG au-delà de 12 semaines de grossesse)

Une mineure peut y avoir accès à condition d’être accompagnée par la personne majeure de son choix : rien ne l’oblige à en parler à ses parents.

Pour plus d’infos concernant l’IVG (délais, contacts utiles, démarches à entreprendre, démarches spécifiques aux mineures…), rendez-vous sur www.ivg.gouv.fr. On peut aussi y télécharger le "Guide d’information sur l’IVG" du ministère de la Santé.

Il faut faire la différence entre interruption volontaire de grossesse (IVG) et interruption médicale de grossesse (IMG). L’interruption médicale peut avoir lieu à tout moment de la grossesse et jusqu’à son terme lorsque la santé de la femme est mise en péril ou lorsqu’il existe une forte probabilité que l’enfant à naître soit atteint d’une affection d’une particulière gravité, reconnue comme incurable au moment du diagnostic.